PÉDAGOGIE THÉÂTRALE EN CLASSE DE LANGUE : DES CLÉS POUR LES PROFS !

PÉDAGOGIE THÉÂTRALE EN CLASSE DE LANGUE : DES CLÉS POUR LES PROFS !

 

 

À l’initiative de Beate Offrich, enseignante à la Georg-von-Giesche-Schule et formatrice d’instituteurs d’écoles primaires (Grundschulen), THEALINGUA encadrait une dizaine d’enseignantes-stagiaires (Referendarinnen) un lundi matin à Schöneberg. Objectif : transmettre des outils pour la classe de langue en diffusant le bien-être autour de la langue !

 

Cette formation répond à un double constat. D’une part les enseignants sont en demande d’un contenu pédagogique original pour rendre efficient l’apprentissage du français voire remotiver les élèves. D’autre part, il s’agit aussi de donner du plaisir aux enseignants eux-mêmes ! Car eux aussi ont besoin d’attention et de motivation pour ressentir et transmettre à leur tour le plaisir d’apprendre et d’utiliser le français aux enfants à qui ils font face. Cette formation vient fournir quelques clés et pistes dans ce sens, tout en apprenant à mettre à disposition une énergie physique et mentale.

 

Mais d’abord : pourquoi faire du théâtre ?

Pour la classe de langue, le théâtre a l’avantage de bouger et de faire bouger. Cette forme d’expression permet tout à la fois :

– de créer ensemble quelque chose avec son corps, avec du collectif et avec du plaisir ;
– d’avoir un contact et du plaisir avec la langue française et créer ainsi une relation spéciale entre l’enfant et la langue ;
– de parler une langue, de parler avec l’autre ; 
– de faire de la langue étrangère un véritable outil pour faire quelque chose avec l’autre ;
– de faire l’apprentissage avec son corps, avec le physique.

Parmi les participantes, certaines utilisent déjà des jeux de mouvements et de mimes pour travailler sur du vocabulaire (se présenter, conjuguer un verbe, les couleurs…) et s’appuient sur les parties du corps avec les gestes pour favoriser la mémorisation (techniques d’animation avec comptines, chansons…). Ils renforcent notre croyance : à l’aide des outils du théâtre, du corps et du collectif, le français est transmis efficacement par le plaisir !

 

 

La formation
Durant un peu plus d’une heure, la formation passe en revue de nombreux exercices pratiques de mise en chauffe (position de l’acteur, je prends/je donne) puis d’autres jeux axés sur la concentration et l’énergie (jeu des lapins). Ensuite, les enseignantes apprennent à bien occuper l’espace et à capter le regard de l’autre. Peu à peu, on glisse des éléments linguistiques. Les consignes sont axées sur des mots en français et aux mouvements s’ajoutent des couleurs, de la poésie, des chorégraphies…

 

Tout au long de la méthode, on intègre davantage de langage et de jeu théâtral. Viennent ensuite les émotions (émotions simples ou caricaturales). Les élèves retiennent souvent les suivantes : la joie, la tristesse, la colère, l’amour, la peur, la surprise et, un peu plus exigeant/complexe en terme de jeu, la fatigue et l’ennui.

 

Le jeu des émotions en ligne (déclamer un texte avec une émotion) permet à chaque participant de regarder devant lui et de ne pas se focaliser sur le regard des autres. On joue pour le public, on allie à langue une mimique ou un geste. Une enseignante réagit : « c’est dur de rester sérieux, hein ! ». Mais jouer avec l’autre est important aussi. La formation se terminera ainsi avec la construction de tableaux en groupe, avec l’exercice des chaises de l’émotion (jouer des émotions progressives) ou encore l’utilisation ensemble du vocabulaire du pique-nique.

 

 

Bilan
La grande force du théâtre, c’est que, petit à petit, on quitte l’exercice scolaire pour aller vers du jeu et du plaisir. La pédagogie que nous promouvons doit aider les enfants à « glisser » vers un emploi du français par le jeu et le plaisir. Pour ce rendez-vous, ce sont les enseignantes elles-mêmes qui ont pu goûter à cette expérience : d’abord studieuse, l’atmosphère s’est ensuite détendue et les participantes ont pu intégrer des éléments de façon engagée et joyeuse !

 

Texte et photos : Benoît Faedo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *