UN PROJEKTTAG AVEC 90 ÉLÈVES AU CENTRE FRANÇAIS !

UN PROJEKTTAG AVEC 90 ÉLÈVES AU CENTRE FRANÇAIS DE BERLIN !

 

 

Lundi 29 janvier 2018 – Dans le cadre d’une journée projet dédiée au français, 90 élèves du Runge Gymnasium à Oranienburg ont pratiqué la langue de Molière à travers le théâtre. Pour accueillir ces 90 élèves, le Runge Gymnasium et THEALINGUA ont décidé de mener le projet en tiers lieu, chez notre partenaire, le Centre Français de Berlin (CFB).

 

Préparer une journée d’ateliers pour 90 élèves

THEALINGUA a réuni une équipe de 6 pédagogues de théâtre pour encadrer ces 90 apprentis-francophones. Damien, Denis, Marjorie, Mathilde, Philippine et Sabine ont chacun animé les ateliers de la journée avec 15 jeunes, le nombre idéal pour se concentrer, créer des liens et interagir en français.

Pendant la préparation, plusieurs contraintes ont été prises en compte :

  • L’objectif pédagogique : réaliser ensemble un projet collectif de création, participer à la dynamique de groupe, utiliser le français pour créer quelque chose d’efficient et de réel, échanger avec un francophone natif ;

  • L’objectif artistique : construire et jouer une courte scène en se basant sur un texte enrichi par les élèves eux-mêmes ;

  • L’objectif linguistique : comprendre les consignes et un texte en français, l’enrichir avec son propre vocabulaire et parler en français ;

  • Le niveau de langue A2 (3 ans de français) ;

  • L’âge : 14- 15 ans.

Le choix du texte s’est porté sur « Les bêtises », une chanson française interprétée par Sabine Paturel. Dynamique et drôle, le texte est composé de phrases courtes et imagées. Il se prête particulièrement à l’interprétation théâtrale, non chantée.

 

 

Apprendre à jouer et à mettre en scène… en français !

Après une introduction sur le théâtre et sur ce qui était attendu des jeunes, les pédagogues ont chacun pris leur groupe à part pour commencer les échauffements. Ils ont débuté par des exercices permettant l’assimilation de deux notions fondatrices pour cette journée : la concentration et le dynamisme.

Dans un second temps, ce sont les outils du comédien qui sont mis en avant : la voix et le corps sont engagés au cours d’une suite d’exercices collectifs. Les jeunes ont été amenés à utiliser le corps, l’énergie, les émotions et l’imagination pour créer et jouer des scènes en français. Une attention particulière a été apportée à la découverte de vocabulaire, à la prononciation et à la prosodie.

 

En scène !

Les comédiens en herbe ont répété leurs scènes par petits groupes, avant de tous se rejoindre dans le théâtre du CFB. Tour à tour, chaque groupe est monté sur scène pour présenter fièrement son tableau en français devant les autres groupes et leurs professeurs.

 

La journée s’est clôturée sur un débriefing collectif et le bilan est sans appel ! Les jeunes ont appris de nouveaux mots et ont pris du plaisir à expérimenter les arts de la scène. Ils étaient nombreux à souhaiter renouveler l’expérience pour continuer à pratiquer le français d’une autre façon.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Texte : Coralie Rubé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *