UNE CLASSE DE 8. DÉCOUVRE LE THÉÂTRE EN FRANÇAIS

UNE CLASSE DE 8. DÉCOUVRE LE THÉÂTRE EN FRANÇAIS

 

Jeudi 14 décembre 2017. Il y a beaucoup de rires ce matin dans la salle Ganeval de l’Institut Français ! Une vingtaine d’élèves de 8e classe du Heinitz Gymnasium de Rüdersdorf participe à un atelier découverte du théâtre en français.

 

Philippine Guillon débute l’atelier par un point essentiel : monter sur scène nécessite de travailler son corps et sa voix, l’instrument de l’acteur est son propre corps. L’enseignante et l’assistante de langue participent également. L’accent est mis sur le dynamisme et l’énergie. En cercle, les participants appellent un nom. Le voisin de la personne nommée doit rejoindre la personne qui a lancé l’appel… sans se faire attraper par le camarade qui a été appelé ! Compliqué ? Pas tant que ça si l’on est attentif et concentré !

En groupe, on lance ensuite le jeu du lapin, un « energizer » qui invite les participants (lapins) à réagir aux injonctions de l’animatrice (chasseur). Cet exercice permet de se focaliser sur l’énergie et la réactivité. On rit, on réagit, on crie, on applaudit. Et lorsque Philippine laisse le contrôle du groupe à un élève, celui-ci se prend vraiment au jeu !

Travail sur les émotions

On laisse retomber l’énergie…  Place aux émotions. Quelles émotions connaissez-vous ? Les réponses des élèves (en 4ème année d’apprentissage du français) fusent : la peur, la colère, le bonheur, la surprise, l’amour… Le groupe est invité à se déplacer dans l’espace en adoptant les expressions de ces diverses émotions.

Et pour travailler un peu plus le jeu de l’acteur et de l’expression, l’atelier se termine avec les chaises de l’émotion : sur 5 chaises posées côte à côte sur scène, les participants doivent jouer graduellement une même émotion.

 

Au final, les élèves ont pris plaisir à jouer sur scène en employant des mots et expressions en langue française. Pour l’enseignante, cet atelier d’une heure et demie est intéressant pour découvrir le jeu théâtral avec des exercices d’échauffement et de concentration, mais c’est aussi une manière de découvrir ses élèves autrement.  Le travail en groupe permet de briser la glace, les jeux sur les émotions laissent déceler des caractères et des personnalités.

L’atelier est un bon point de départ avant de monter une pièce de théâtre en français à l’école au cours de l’année scolaire.

 

Texte : Benoît Faedo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *